Apprendre à méditer III – La période de méditation

Publié par le 31 mai 2015 | 0 commentaires

Apprendre à méditer III – La période de méditation
x
Bookmark

Maintenant est venu le temps de vous assoir et de méditer.

 

Cette rubrique vous indiquera les principaux aspects pour réaliser votre période de méditation. Vous vous êtes donné un temps de recueillement en guise de préparation et vous avez organisé votre environnement pour que le calme baigne votre expérience de méditation.

 

  • Choisissez un siège confortable, une chaise droite, un banc de prière, un coussin, mais évitez les fauteuils, qui invitent au relâchement.

 

  • Mettez-vous à l’aise. Dégrafez ce qui serre et étouffe. N’oubliez pas les souliers et, si possible, enlevez-les.

 

  • Adoptez la bonne posture, qui est aussi appelée l’assise : le dos bien droit, les jambes au sol, si vous êtes assis sur une chaise. Adoptez une attitude de dignité — qui n’est pas une attitude d’orgueil.

 

  • Observez la tension dans vos épaules et détendez-les sans pour autant les relâcher. La tête droite et non penchée vers l’avant ou l’arrière. Toute position rigide indique une tension superflue et tout relâchement indique un manque de dynamisme. Avoir une assise juste est un apprentissage long qui demande persévérance et vigilance et un élément central dans la pratique de la méditation au quotidien. Nous reviendrons sur cet important sujet lors de prochains articles.

 

  • Fermez les yeux normalement. Si cela vous apparaît pour le moment trop difficile, ouvrez-les et fixez le sol selon un angle de 45 degrés.

 

  • Déposez vos mains sur vos cuisses.

 

  • Respirez normalement et laisser se déposer votre respiration. Vous pouvez utiliser votre respiration comme ancre et y revenir de manière consciente dès que vous êtes entraîné par le flux de vos distractions internes.

Ou…

  • Répétez votre mantra (dans les groupes Psychosynthèse et méditation pleine conscience que j’anime, je suggère la répétition du mot confiance, alors que dans le contexte de la méditation chrétienne, c’est le mot-prière maranatha qui est suggéré. — voir à ce sujet l’article traitant de la méditation chrétienne. Maranatha

 

  • Demeurez immobile.

 

  • Revenez à votre mot doucement et avec confiance malgré les nombreux signes d’agitation intérieur, tels les pensées tourbillonnantes, les émotions, les sensations physiques. — Laissez aller, ne retenez pas.

 

  • Persévérez jusqu’à la fin de votre période de méditation. Les attitudes de patience et d’ouverture vous permettront de terminer votre cycle de méditation.
Maintenant je vous invite à faire silence et vivre cette expérience en toute simplicité. ◊

 

Poursuivre avec : Apprendre à méditer IV – La fin de la période de méditation

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.

Retour en haut