Gratitude

Publié par le 6 octobre 2017 | 1 commentaire

Gratitude
x
Bookmark

 

Voici une brève réflexion en l’occasion de cette fin de semaine d’Actions de grâce.

Nous retrouvons les traces de l’Action de grâce loin dans l’histoire de l’humanité qui soulignait, chez les Celtes par exemple, les récoltes et remerciait les divinités agraires incluant la terre et le ciel pour l’abondance des moissons. Cette période était un temps de festivités, de partage et de reconnaissance.

Nous retrouvons à l’origine du mot gratitude le latin « gratitudinem », qui signifie reconnaissance, et « gratus », pour le qualificatif agréable. La gratitude serait donc le fait de reconnaître ce qui est agréable dans nos vies. Un dérivé de la gratitude est la bénédiction qui indique aussi l’acte de reconnaître, de dire du bien et souhaiter l’abondance. Par extension, le mot bénédiction appelle la protection.

Dire merci, rendre grâce, avoir de la gratitude est excellent et même conseillé pour transformer le chagrin et surmonter la tristesse. Prendre le temps de reconnaître ce qui est bon crée une brèche dans les méandres de l’inquiétude et du désespoir.

Bien que la gratitude ne soit pas naturelle chez l’être humain, vous pouvez la développer et en faire un geste quotidien. Par exemple, en écrivant dans votre journal vos sujets de gratitude, ou pour terminer votre période de silence (méditation).

Le seul fait de s’arrêter, de tourner son attention vers ce qui est bon induit une autre direction que le défaitisme. 

Je vous invite à considérer ces trois dimensions de la gratitude : 

◊ L’Esprit — Dieu — ou la vie : Que vous apporte la vie, malgré les épreuves. Trouvez où sont cachées les perles.

◊ Votre entourage : votre famille, vos proches amis, enfin toutes les personnes qui sont une bénédiction dans votre vie et pour l’existence pour lesquels vous pouvez être reconnaissant ou reconnaissante. 

◊ Vous-même : comme une œuvre unique et précieuse. Ne vous sous-évaluez pas ! Quels sont les dons et les qualités qui se manifestent à travers vous? Être reconnaissant envers soi-même n’a rien à voir avec l’égo ou l’orgueil.

L’exercice : 

Faites une pause — prenez quelques moments de silence pour trouver un sujet de gratitude pour chacune des dimensions.

Apporter en votre cœur ces sujets de gratitude et demeurer ainsi à l’écoute profonde de votre expérience… Laissez monter et accueillir librement les sensations, le sentiment ou l’émotion qui sont présents.

Si avec ce sentiment, un chant monte, laissez-le s’exprimer. Le sentiment de gratitude jaillit fréquemment et de manière automatique en chant ou en louange et même en danse.

Bonnes Actions de grâce !

Print Friendly, PDF & Email

1 Commentaire

  1. Constant Vanier

    Très bel article ! Plein de pertinence !

    Merci pour ce beau rappel.

    Constant V.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.

Retour en haut